1 (506) 737-4444         Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.         Nous joindre

Remerciements

Dieu veut que l'on travaille et que l'on s'évertue;
Et le sot mari d'Ève, au paradis d'Eden
Reçut un ordre exprès d'arranger son jardin.
C'est la première loi donnée au premier homme,
Avant qu'il eût mangé la moitié de sa pomme.
- Voltaire, à Mme Denis, sur l'agriculture

Dieu avait un rêve : développer une façon lui permettant de nourrir le monde, soulager les maladies, combler les sens et pourvoir à l'ensemble des besoins du règne animal et des hommes.

Il décida alors de donner naissance au règne végétal. Ainsi les animaux et les hommes pourraient s'épanouir en utilisant l'oxygène, la nourriture, les médicaments et une multitude de produits offerts par les végétaux.

Mais pour avoir accès à toute cette richesse, l'homme aurait comme devoir :

  • de conserver ce règne de sorte à assurer un approvisionnement continu des richesses offertes par ce dernier;
  • d'éduquer les enfants sur l'importance, pour leur survie, du règne végétal;
  • de faire des recherches afin de découvrir les secrets que renferment les plantes;
  • de cultiver les plantes afin de les montrer dans leurs plus beaux habits pour le plaisir des sens.

L'homme aurait donc comme responsabilité de protéger les plantes dans leurs milieux naturels (conservation ex situ) et aussi de les conserver dans des jardins (conservation in situ) afin de mieux les connaître, les admirer et les étudier. Voilà la responsabilité qui nous incombe.

Localement, des hommes et des femmes ont répondu à la demande qui leur était faite et ont donné naissance au Jardin botanique du Nouveau-Brunswick. Merci à ces bâtisseurs et bâtisseuses qui ont reconnu, il y a déjà plus de 20 ans, l'importance de construire le Jardin botanique du Nouveau-Brunswick, ici, chez nous.

Merci aux dirigeants de l'Université de Moncton, Campus d'Edmundston, qui ont accepté de gérer le fonctionnement du Jardin botanique pendant plus de dix ans afin d'en assurer la survie. Une mention spéciale au professeur Daniel Bélanger pour le temps et l'énergie investis dans la gestion du Jardin.

Finalement, merci aux dirigeants de la ville d'Edmundston d'avoir reconnu, en avril 2007, l'importance de s'impliquer pour conserver et développer ce magnifique jardin. Nous souhaitons les encourager à promouvoir la mission du Jardin botanique auprès de la communauté qui l'entoure et à tous ses visiteurs.

Jean Aucoin
Président de La Société du Jardin Botanique du Nouveau-Brunswick inc.
Directeur du Jardin botanique du Nouveau-Brunswick

 

Adresse

C.P. 1629, 15, rue Principale, Quartier Saint-Jacques, Edmundston, Nouveau-Brunswick, E7B 1A3

Téléphone

1 (506) 737-4444

Courriel

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.